show me #2: Il était une fois, deux filles…

Show me !
Bonjour les lucioles !
Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter deux jeunes filles. Deux jeunes youtubeuses ayant une soif pour Dieu et voulant véhiculer le message de l’Évangile. Ces demoiselles sont Évelyne et Maryne sous le nom de « Filles de Sarah ». Ce sont des personnes superbes avec qui j’ai eu l’occasion de discuter. Elles sont simples, pas prise de tête, sérieuse et naturelle, c’est-ce que j’aime ou plutôt c’est-ce qu’on aime non ?
Dieu m’a donné l’idée de les interviewer et en savoir un peu plus sur elles, leur vie et leur médium. Cela vous permettra aussi de découvrir que nous sommes tous appelés à mettre en pratique nos dons et nos talents que le Seigneur a mis soigneusement en nous pour sa Gloire.
Même vous les jeunes !
Eh oui, le Seigneur est d’une créativité débordante voire plus que l’on peut croire. Bon passons en revue cette discussion ensemble avec Amour.
(PS: Attention à vos pupilles, vous risquerez d’être éblouis de ce que Dieu a fait dans leur vie)
A vos yeux cartoon-313457_640

6650AF53-F96A-4F56-A6FB-E4A289E5D9F9

  • Bonjour les filles, présentez-vous !
Bonjour! Nous sommes les co-fondatrices de la chaîne Youtube “Filles de Sarah”. Maryne, 18 ans, d’origine espagnole et Evelyne, 21 ans, d’origine camerounaise. Nous habitons respectivement, l’une dans le Nord-Pas-De-Calais, et l’autre en région Parisienne. La légende raconte que nous sommes meilleures amies. (Rires)
  • Pouvez-vous nous raconter votre cheminement/rencontre avec Dieu ?
Evelyne: On va essayer de rendre l’histoire plus courte que la normale!
J’ai toujours cru en Dieu, mais je confondais “croire” et “avoir la foi”. À mes yeux, pour aller au Paradis il suffisait de ne jamais tuer personne et puis voilà. Il n’y avait que les VRAIS méchants qui allaient en enfer, du style Hitler. Moi, je n’étais qu’une gentille petite fille qui ne faisait rien de grave après tout… J’étais vraisemblablement dans l’ignorance de l’état et de la nature de mon cœur de pécheresse. J’étais familière avec la notion de “Fils de Dieu” sans réellement connaître la raison de la venue de Christ sur Terre. Le but de sa mort m’échappait. À vrai dire, je ne savais même pas qu’il avait fait exprès de mourir. Je me disais: “Pourquoi les chrétiens aiment tant la croix? Un peu gore comme histoire.” Je trouvais ces fanatiques sadiques et bizarres.
Je manquais terriblement d’amour, j’enchaînais donc les relations amoureuses dans l’espoir de trouver la personne qui saurait m’aimer véritablement.
Jusqu’au jour où ma cousine m’a invité dans son assemblée. J’ai vraiment été touchée, surtout lorsque le pasteur m’a pris à part et m’a dit: “arrête de chercher l’amour des hommes, l’Homme de ta vie c’est Jésus.” Comment pouvait-il connaître ma vie de la sorte? Ma cousine lui aurait-elle dit? Impossible! Même elle n’était pas au courant de la vie que je menais.
J’ai pleuré. Je suis rentrée chez moi avec une joie de vivre qui ne dura que quelques jours… Puis je repris ma vie d’avant. Quelques semaines plus tard, je vis sur Twitter un jeune homme dire “repentez-vous, Jésus revient bientôt!” Au départ je l’ai pris pour un fou… Jusqu’à ce que je me rende compte qu’il disait vrai. Il mettait tous les versets qui attestent le retour de Christ. Il parlait également de la nature de l’homme, du péché, de la repentance. Ce jour là j’ai véritablement donné ma vie à Christ. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps et je voyais tous mes péchés défiler sous mes yeux. Et une fois mon repentir passé, j’entendis de façon audible et claire dans mon oreille, la voix de Dieu me dire: “Ne t’en fais pas, tu es ma fille.” Voilà donc comment le Seigneur m’a attiré à Lui!
Maryne: Pour ma part, j’ai grandi dans une famille non croyante. J’ai traversé diverses épreuves qui m’ont poussée à vouloir en savoir plus sur Dieu ou du moins à trouver le Dieu véritable. Étant entourée de musulmans, je me suis d’abord intéressée à l’islam sans y trouver mon chemin, sans avoir ce déclic que j’attendais qui m’aurait fait comprendre que j’étais dans la vérité.
Mon arrière grand-père était chrétien évangélique et par son biais ma mère avait eu une Bible qui était présente dans la maison depuis des années mais dont personne ne s’était jamais soucié. Après diverses autres épreuves j’ai décidé de m’intéresser à Jésus et de rechercher cette Bible afin d’en connaître plus et d’avoir moi aussi foi en quelque chose. Et à ma plus grande joie, lorsque j’avais enfin mis la main sur cette fameuse Bible et que j’ai fait la rencontre de Jésus grâce à elle, j’ai senti en moi un réel changement, j’étais persuadée au fond de mon âme que Dieu m’avait pardonné.
Au début ça n’a pas été facile, j’étais seule, je ne comprenais pas tout alors malgré ce déclic je ne pratiquais pas pour autant, pourtant, je commençais à me dire “chrétienne”. Et puis au fur et à mesure des années, des rencontres, j’ai avancé dans ma foi et dans ma vie en Christ et me voilà aujourd’hui!
  • Comment vous vous êtes rencontrées ?
Evelyne: J’ai connu Maryne par le biais de mon petit frère, qui lui-même l’a connu via Twitter. Elle était à la recherche d’une assemblée, je lui ai donc proposé mon aide. Au départ, nos échanges étaient assez platoniques, sans plus. Nous faisions partie du même groupe de chrétiens appelés à l’époque “Céleste Family”.
Petit à petit, une animosité s’est créée entre nous, sans véritable raison. Nous étions comme qui dirait en “compétition” l’une contre l’autre. Cela a fini par créer des tensions, de la rancoeur, puis de la haine. C’est triste à dire, mais bien que nous étions chrétiennes, nous nous aimions pas.

Maryne: Puis un jour, les circonstances nous ont amené à discuter.  Au fur et à mesure que le temps passait, malgré quelques périodes latentes, nous avons appris à nous connaître davantage et nous nous sommes liées d’amitié. Nous avions une multitude de points communs. Nous avons aussi pu expérimenter une connexion spirituelle comme jamais nous n’en avions connu auparavant. Dès lors, nous avons décidé de nous rencontrer en vrai: je suis donc allée passer un week-end à Paris en Juillet 2016. C’était la première fois qu’on se voyait après un an d’échanges virtuels et téléphoniques.
Malgré les hauts et les bas auxquels notre relation peut faire face, le Seigneur reste notre roc et nous a toujours aidé à nous relever.

PS: Une vidéo intitulée “Un ennemi devenu ami” a été faite à ce sujet, dans laquelle nous comparons ce que nous avons vécu à deux histoires relatées dans la Bible.
  • Comment avez-vous eu cette vision pour votre chaîne Youtube ?
Evelyne: J’avais à coeur depuis plusieurs mois de faire une chaîne Youtube pour la gloire de Dieu, j’avais même eu une longue discussion avec une de mes cousines à ce propos. Mais je ne savais pas si c’était un projet qui plairait à Dieu, ni si cela était sa volonté. Mais de toute façon, j’en avais même pas les moyens financiers…
Maryne: J’avais également eu ce projet à coeur. À plusieurs reprises des soeurs m’avaient envoyé des messages en m’encourageant à devenir Youtubeuse. J’y réfléchissais, mais je me résignais à le faire si je devais l’entreprendre seule.

Evelyne: Un jour j’ai décidé d’en parler à Maryne. À ce moment là, nous nous sommes rendu compte que nous avions le même projet en tête. Cependant, notre priorité était d’avoir le feu vert de Dieu: sans son accord, ce projet n’était que pure délire.

Maryne: Nous avons donc prié dans ce sens, et Dieu nous a répondu par plusieurs moyens:
  • L’image que nous avions choisi pour créer notre logo (feuille de palmier en or) est apparu quelques jours plus tard sur l’Instagram d’Evelyne en tant que publicité sponsorisée. Ce fût notre première confirmation.
  • Pendant les vacances d’Octobre j’ai passé quelques jours chez Evelyne. Nous avions acheté des micros cravates afin de tourner nos premières vidéos. Cependant, les micro devaient être livrés plusieurs jours après mon départ. Dieu a permis que la livraison soit avancée, et que nous puissions tourner sans contrainte. Ce fût notre deuxième confirmation.
  • En tout, nous avons eu sept confirmations incluant un songe et des moments où Dieu a pourvu à nos besoins.
  • Parlez-nous de la genèse de votre chaîne(naissance,le nom, matériaux,mise en action…)
Evelyne: Il y avait eu une conférence de 2 jours dans mon assemblée dont le thème était “Dieu dans ma famille”. Une chose qui m’a le plus marqué c’est le pasteur invité à cet effet qui s’adressait à nous, femmes chrétiennes, comme étant les filles de Sarah. Il puisait cette appellation tout droit dans la Bible. On la retrouve dans 1 Pierre 3:1-6, où l’apôtre Pierre y fait l’éloge de Sarah, cette héroïne de la foi, ainsi que la bonne conduite que nous devrions avoir en tant que femmes craignants-Dieu. Par cette même foi qui nous unis, nous sommes descendantes d’Abraham et de Sarah selon Galates 3.
Il nous a donc semblé logique d’accorder ce nom à notre chaîne Youtube.
Maryne: Le but de notre chaîne est d’encourager les soeurs dans leur marche avec Christ. La communion fraternelle, ou “soeurternelle” comme nous aimons l’appeler, est très importante à nos yeux. Le but n’est pas de se placer au dessus des autres, mais c’est de véritablement grandir toutes ensembles: par la Parole, l’amour, la sagesse, et la prière.
Concernant le matériel, j’avais déjà un appareil photo que ma grande soeur m’avait offert tout équipé: sac de transport et trépied inclus!

Evelyne: Pour ma part c’était un peu plus compliqué: pas de bourse, pas d’emploi, aucun revenu pour investir dans du matériel. Mais le Seigneur dans son grand amour a pourvu. Non seulement Il a trouvé le moyen de me donner de l’argent au travers de plusieurs personnes sans que je ne demande quoi que ce soit, mais en plus, j’ai pu avoir tout mon matériel (appareil photo d’occasion, sac de transport, trépied, micro, télécommande, lumière) pour moins de 400€. Ceux qui s’y connaissent savent que ça ne représente même pas le prix d’un appareil photo reflex standard, qui coûte dans les alentours de 600€ tout neuf.

 

  • Quels obstacles avez vous pu rencontrer ?
La distance! C’est là notre plus grand obstacle. Nous essayons de nous voir le plus possible dans l’année. Depuis le mois de Juillet nous nous sommes déjà vu 3 fois, bientôt 4! C’est sûr que ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour entretenir une relation. Nous avons connu beaucoup de tensions au sein de notre amitié, la distance physique a parfois laissé place à une distance mentale et spirituelle. Mais bon, nous savons que notre amitié ne plaît pas à satan, et nous ne lui donnerons pas ce plaisir de nous voir nous éloigner! Comme Ruth et Naomi, on s’est promis que seule la mort arriverait à nous séparer, et encore! On se donne RDV pour l’éternité!
  • Quel impact a eu la chaîne dans votre vie et celles des autres ?(si vous avez eu la possibilité de discuter avec des abonnés)
Maryne: Nous sommes très actives sur Instagram. Nous avons l’opportunité de parler avec beaucoup de soeurs. Nous nous sommes même attachées à beaucoup d’entre elles. Nous avons eu des appels téléphoniques, des demandes de conseils, des questions, et même des objections! Tout le monde ne peut pas être d’accord avec nous… On s’y attendait.
Evelyne: Effectivement! (Rires)
Voir que tout ceci est une source de bénédictions pour elles comme pour nous est très encourageant! Ça nous pousse à continuer cette oeuvre. Cependant, nous n’étions pas conscientes que ça nous prendrait autant de temps! Si on nous avait dit qu’on ferait des nuits blanches pour terminer des montages vidéo, on se serait préparées mentalement!
Plus sérieusement… J’ai toujours été la plus âgée dans mes groupes d’amis. En tant que Yaya (grande soeur), j’ai pris l’habitude de m’efforcer à donner l’exemple. Mais maintenant que nous sommes un peu à la vue de tous, je ressens comme une lourde responsabilité de ne jamais être une pierre d’achoppement pour qui que ce soit. Alors, je me suis appropriée l’exhortation que fait Paul à Timothée (1 Timothée 4:12).
Maryne: Cette chaîne m’a faite prendre conscience de beaucoup de choses. Comme l’a dit Evelyne, je ressens aussi cette responsabilité qui me dit que je ne peux pas baisser les bras car Dieu nous a donné une mission et que nous devons toujours être fidèle que ce soit envers nos soeurs comme envers Lui. Désormais lorsque j’ai des moments de faiblesse, je me dis que cela doit arriver -comme pour tout le monde- mais que cela doit être bénéfique, que je dois en sortir plus forte et que malgré ça, je ne dois pas abandonner.
  • Pouvez-vous témoigner de ce que Dieu a fait dans votre vie ?(situation particulière, événement…)
Maryne: Dieu fait tellement de choses pour nous que d’en choisir quelques unes paraît difficile…
Je pense que déjà même avant de me convertir Dieu a fait des choses merveilleuses dans ma vie. Dans ces dernières années la chose qui m’a marqué et que je n’oublierais jamais c’est un rêve que j’avais fait lorsque j’étais sur le chemin des vacances. Un rêve de l’enlèvement et dans lequel je ressentais les sensations de la vitesse.
Il a fait beaucoup d’autres choses aussi extraordinaires les unes que les autres dans ma vie mais je préfère retenir dans tout cela ce que Lui a fait d’extraordinaire pour moi sur la Croix.
Evelyne: Ouh là là! Il fait tellement de choses… Par où commencer?
Il y a une chose pour laquelle je ne le remercierai jamais assez: avoir été témoin de la conversion et de la transformation de mon petit frère et de ma maman! Le plus beau cadeau!
Après, c’est le fait de me prouver jour après jour sa grandeur et son amour par des petits détails de la vie quotidienne, qui pour d’autres seraient sans importance. J’aime la simplicité, et j’aime quand Dieu se révèle simplement à moi.
  • Comment percevez-vous votre foi ? votre relation avec Dieu ?
Maryne: Parfois je m’imagine en Irak, en Iran dans une église à moitié détruite par les bombes et où ma vie serait en danger chaque jour qui passe. Et puis un jour être face à cette question: “Renie ton Dieu ou tu sera tuée.”
Mourir en martyr est une chose que je trouve vraiment magnifique. Mais est-ce que je serais capable de mourir pour Jésus? Cette question me revient souvent en tête et c’est à ce moment là que je fais table rase et que je me questionne sur ma foi.
Je vis pour Dieu et Il est toute ma vie mais je sais que ce que je fais pour Lui n’est rien encore face à ce que je pourrais faire, ce que je ressens pour Lui n’est rien non plus. Mais je sais que Lui m’aime d’un amour inconditionnel, que grâce à Jésus j’ai la vie éternelle et je pense que c’est une bonne raison pour ne vivre que pour Lui.
Evelyne: Ma foi? Un grain de moutarde… Mais ce n’est pas grave, il parait que même avec ça je peux déplacer des montagnes! Mon pasteur a dit un jour “ce n’est pas la taille de la foi qui compte, mais en qui on la place. Ta foi est peut-être minuscule, mais l’essentiel c’est de la placer en un grand Dieu!”
Ma foi c’est tout ce que j’ai, c’est le seul sens à ma vie. J’ai essayé de vivre sans, sauf que je ne vivais plus…
Ce n’est pas toujours facile, qu’on ne vous mente pas: connaître Jésus n’est pas synonyme de vie en rose, bien au contraire. Mais mon espérance n’est pas ici bas. Je dois me battre jusqu’au bout.
Au début de ma conversion, je pensais que mon ennemi numéro 1 était Satan, mais je me trompais. Mon pire ennemi c’est moi-même: mon âme et ma chair se liguent sans arrêt afin de m’éloigner de Dieu, mais mon esprit est bien disposé. J’essaye alors de combattre le bon combat de la foi, de me discipliner et de me faire violence. Ce que je préfère dans ma relation avec Dieu, c’est le fait que je puisse être moi-même: il connaît les profondeurs de mon coeur, même les choses les plus viles. Malgrè ça, Il reste patiemment à mes côtés, et continue de m’aimer. Ça, je ne le comprendrais jamais!
  • Un petit mot pour mes jolies lucioles qui sont entrain de lire ?
“ Dieu n’attend plus que toi.”
Dieu est à tes côtés et Il n’attend plus que toi pour accomplir de grandes choses pour sa gloire. Il a un projet pour chacune d’entre nous! Il suffit de l’accepter et de se jeter à l’eau!
“ Dieu est bon tout le temps, et tout le temps Dieu est bon.”
Ne remets jamais en question la bonté et l’amour de Dieu, car ça reviendrait à le renier Lui. Chaque chose que tu traverses, chaque épreuve, qu’elle soit d’apparence bonne ou mauvaise, sache que c’est pour ton bien!


Que Dieu vous bénisse et vous accompagne les filles de Sarah!

Vous avez de la valeur en Christ, qu’attendez -vous pour enfin commencer votre histoire d’Amour et de foi avec Dieu ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s